Pressions sociales

Dans cet article, je vais parler d’un sujet vraiment délicat, qui concerne tout le monde. Puisque nous vivons dans des communautés, ce sont les pressions sociales.

Peu importe quelle culture nous avons, dans quel pays nous vivions, nous nous infligeons des pressions.

Ces pressions sont dans notre réseau professionnel, dans notre famille, à l’école, dans notre voisinage, etc…

C’est une manière très invalidante de justifier notre personnalité.

Nous sommes contraints d’obéir à des pressions sociales tout le long de notre vie, reliés particulièrement à la consommation de matériel, d’immobilier, de vêtement mais aussi au niveau de la vision de notre façon de vivre.

Cependant, selon moi, celle qui est la plus dangereuse, c’est la pression sociale pour la consommation d’alcool, de drogues, pour la vitesse sur la route qui sont addictives et mauvaises pour la santé.

Par exemple : pourquoi certains parents sont fiers de voir leur enfant boire de l’alcool ? « Il faut faire comme les autres. » 

Ces pressions sociales sont incolores, inodores et sans saveur. Elles sont induites par notre réseau, par la communauté, par la publicité. Il est très difficile de mettre le doigt sur une pression sociale que nous subissons. Sans le savoir, nous acceptons tranquillement de faire comme les autres ou d’obéir.

Nous allons voir comment les identifier et comment y faire face.

pas pressions sociales
  • Comment identifier les pressions sociales
  • Identifier nos valeurs et s’en tenir
  • Savoir dire non
  • Revenir sur la situation
  • Propager ses idées
mannequin pressions sociales

Nos lecteurs ont aussi apprécié cet article : Les graines germées

Comment identifier les pressions sociales ?

Il est clair que si nous n’arrivons pas à identifier que nous sommes sous l’emprise d’une pression sociale, nous ne pourrons pas y faire face.

Le plus souvent, si nous faisons une action sans le vouloir vraiment, nous sommes prisonniers de la pression sociale. Notons-les.

Analysons ce qui nous fait vraiment plaisir et celles qui nous stressent ou qui nous font sentir mal à l’aise. Celles qui ne nous plaisent pas et que nous faisons quand même. 

Notons-les sur un cahier dédié à nos observations seulement. 

Identifier nos valeurs et s'en tenir

Nos valeurs sont le fondement de notre façon de vivre, de nos comportements avec les autres. C’est une ligne directrice qui nous guide et dont nous sommes habituellement relativement fiers.

Nous pouvons écrire nos valeurs dans un carnet dédié à ça. En les écrivant, nous pouvons clairement les identifier et nous aurons plus de faciliter à nous en tenir.

C’est un premier pas contre les pressions sociales.

boire pressions sociales

Savoir dire non

Il faut dire non aux propositions douteuses. Prenez le temps d’y penser.

Mais il y a des propositions qui concernent la consommation par exemple. Je me souviens qu’un ami m’avait proposé de fumer la cigarette lors d’une soirée et j’avais refusé. Il était fâché, oui sur le coup, mais finalement le lendemain il n’y pensait déjà plus.

La pression sociale se fait d’abord par la pression des amis ou la famille qui peuvent nous offrir des choses que nous ne voulons pas. Ou encore, ils veulent nous dicter leur façon de penser.

C’est très dur de dire non à des amis ou à sa famille. Mais nous pouvons toujours leur dire gentiment, c’est une étape importante pour rester focaliser sur nos valeurs. 

Habituellement les amis sont conscients qu’ils ne doivent pas pousser le bouchon trop loin de peur de risquer perdre l’amitié.

Revenir sur la situation

Plus tard, mais très vite après l’événement, il faut à tout prix revenir sur la situation qui nous a mis une pression et qui nous a déçue : revenir à froid sur un événement pour clarifier notre façon de penser.

Cela nous permettra de nous identifier comme une personne qui tient ses engagements, qui ne revient pas sur ses valeurs et qui en est fidèle.

Propager ses idées

Nous pouvons propager autour de nous nos idées et nos valeurs et montrer à nos enfants et à notre entourage que nous tenons à nos engagements.

Nous sommes les modèles pour notre entourage. Montrons leur comment nous pouvons tenir tête aux pressions des amis.

Pour finir…

La pression sociale s’exerce à tout âge de notre vie : Comment nous devons nous habiller, quoi manger, quel téléphone acheter, l’accès aux réseaux sociaux., etc., etc…. la liste est infinie. 

L’imitation des autres favorisent l’obéissance aux pressions sociales.

BIENVENUE

sur mon blog 

Saines Habitudes de Vie

qui livre des articles sur des habitudes à adopter pour avoir une vie meilleure. 

Contactez moi pour des suggestions d’articles. 

J’ai très hâte de vous lire !

photo drôle de Sophie Enne

Je suis Sophie, blogueuse sur les thématiques de : 

Monoparentalité Heureuse

et 

Saines Habitudes de Vie

Les sujets :

réseaux pressions

Vous sentez-vous concernés par les pressions sociales ? 

Racontez-nous !

homme-vélo

SAINES HABITUDES DE VIE

Recevez votre guide !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour réussir un défi ! »

Amicalement vôtre, 

Sophie

10 réponses

  1. J’ai l’impression qu’il n’y a qu’avec le temps que l’on arrive à s’affranchir de la pression sociale. Et encore, certain(e)s n’y arrivent peut-être jamais … Jeune, j’ai fait des choix dictés par la pression sociale (la famille notamment) que je ne referai pas 20 ans plus tard … Davantage d’assurance, de confiance en moi, d’expériences … des valeurs dorénavant bien ancrées … Maman de 2 ados je me demande souvent comment réussir à leur faire comprendre les dangers de « l’effet de groupe », de la pression sociale entre « amis », comment savoir dire non. J’ai compris qu’il fallait identifier ses valeurs et s’en tenir.

  2. Merci pour ton article, nous subissons une pression sociale à tout âge et bien entendu les jeunes sont plus influençables et c’est terrible. Effectivement c’est à nous en tant qu’adulte de montrer le bon chemin à nos enfants, en communiquant sur l’importance d’assumer ses choix !

  3. Article qui devrait être partagé dans les écoles, ou lu à la radio, car la pression sociale existe belle et bien !
    Rien que la pression dans les famille, puis dans une communauté ou bien dans un service, est parfois très difficile à combattre.

  4. C’est un excellent article. Je vois trop de personnes influencées par la pression sociale. Jeune, elle se mette à fumer ou à prendre de la drogue.
    D’autres personnes dépensent beaucoup d’argent et de temps pour ressembler à des « critères  de beauté » dictés par la mode ou la société.
    J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont ouvert les yeux. Cela n’a pas toujours été facile de dire NON ou d’être le mouton violet du troupeau. Mais je suis très fière de ne pas avoir cédé à ces pressions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Je vous invite à partagez !

SAINES HABITUDES DE VIE !

Bienvenue sur mon Blog !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour réussir un défi ! »