Comment modifier un souvenir ?

Les mauvais souvenirs sont toujours difficiles à oublier. Comment pouvons-nous faire pour modifier un souvenir ?

En plus, nous avons tendance à retenir le négatif et nous devons faire un effort particulier pour nous concentrer sur le positif.

C’est un peu pareil pour les souvenirs. 

Alors est-ce possible de les oublier ? Sinon les modifier ?

Ainsi, je vous invite à explorer cette possibilité, en faisant une petite expérience ensemble. 

Mise en garde : Les traumatismes sont à prendre avec attention et il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié.

Rappelez-vous que vous êtes responsables de vos souvenirs. Personne d’autre que vous ne peut intervenir. 

Vous avez le pouvoir de les rendre plus agréables et de vous détacher des événements fâcheux. 

Nous allons vous guider dans un exercice. Il est important de le suivre jusqu’au bout. 

Table des matières

Nos lecteurs ont aussi apprécié cet article : Mon meilleur investissement. 

BIENVENUE

sur mon site

Saines Habitudes de Vie

qui livre des articles sur des habitudes à adopter pour avoir une vie meilleure. 

Contactez moi pour des suggestions d’articles. 

J’ai très hâte de vous lire !

photo drôle de Sophie Enne

Je suis Sophie

Qu’est-ce qu'un souvenir ?

Un souvenir est un ensemble d’images, de sons, de ressentis, de sensations que nous avons vécus.

Il fait partie du passé et celui-ci reste ancré dans notre mémoire. L’ensemble des évènements et des expériences constituent des souvenirs positifs ou négatifs.

Dans une partie de notre cerveau, celui-ci va laisser des traces durables et parfois indélébiles.

Que ce soit bon ou mauvais, cela affectera toujours la personnalité de chacun, par exemple sa motivation, son comportement, son bien-être psychologique et ses objectifs.

modifier un souvenir

Ceci s’imprime rapidement de manière consciente ou inconsciente chez une personne. 

Nos lecteurs ont aussi apprécié cet article : 7 habitudes simples pour éviter la dispersion

L'exercice pour modifier les souvenirs :

Oublier un souvenir est épineux. Alors comment le modifier ? Nous vous offrons une solution facile à exécuter.

Notre mémoire peut difficilement effacer un mauvais souvenir, mais nous pouvons modifier la façon dont nous le visualisons.

Effectivement, il existe une méthode pour diminuer son effet négatif et de le rendre neutre ou plus agréable. 

Voici l’exercice que vous pouvez faire, en suivant les étapes qui suivent. 

Pour commencer, nous travaillerons sur un souvenir agréable pour comprendre le processus de modification d’un souvenir. Ensuite nous pourrons nous concentrer sur un souvenir déplaisant

Pour recevoir mon guide : 

« 3 étapes pour réussir un défi ! »

1ère étape - Repenser à un souvenir agréable

Se concentrer sur l'image

Premièrement, concentrons-nous sur un souvenir agréable. Repensons à l’atmosphère de ce souvenir : une image se dégage. 

Visualisons cette image : quelle est sa taille ? Est-ce qu’elle apparait clairement ? Est-ce qu’elle est loin ? Est-ce qu’elle est chaleureuse ?

Notons tous les détails sur une feuille. 

Ensuite, jouons avec ce souvenir en grossissant l’image, en la rapetissant, en la mettant plus clair, en la rapprochant…

Se concentrer sur les sons

Deuxièmement, souvenons-nous des sons que nous avons gardés en mémoire. 

Est-ce qu’il y avait des oiseaux qui chantaient ? Est-ce qu’une personne parlait ?

Comme l’image, nous pouvons modeler les sons : les diminuer, les amplifier, changer les voix…

Se concentrer sur les sensations

Troisièmement, remémorons-nous les sensations : la température, un toucher ou un poids…

Est-ce que c’était le vent ou une personne qui nous caressait ? Est-ce qu’il y avait un poids qui s’exerçait ?

Tout comme les autres, transformons-les en moins nets, un peu plus petit… ou au contraire plus nets, plus gros. 

Amusons-nous à les modifier aux antipodes de leur perception

Etre observateur

Tout cela nous fait sortir du cadre du souvenir choisi.

Nous avons essayé de visualiser et de ressentir ce qui restait dans notre mémoire.

Nous nous sommes amusés à tout modifier, en changeant ses références. Nous devenons ainsi des observateurs, en le regardant de l’extérieur.

Ainsi le souvenir prend de plus en plus de distance par rapport à nous. 

comment mieux communiquer avec les autres

2ème étape - Modeler les souvenirs désagréables

Je le répète, pour les traumatismes, il est conseillé de consulter un spécialiste ou un professionnel, qui vous aidera.

Dans cette partie, attardons-nous aux évènements désagréables que vous avez vécus : par exemple une relation qui a mal tourné avec quelqu’un, une dispute avec un ami, un désaccord familial, etc.

Se concentrer sur l'image

Comme l’exercice démontré plus haut, c’est maintenant au tour de se concentrer sur l’image d’un souvenir pénible.

Ainsi, notons les images qui ressortent de ce souvenir. Est-ce que l’image est nette ? Floue ? Distante ? Lointaine ? En couleur ou noir et blanc ?

Notons tous les détails sur une feuille. 

Maintenant, manions-les pour changer l’image qui est dans votre souvenir, contraire à ce que nous avons noté. Par exemple, une image nette en floue, une image proche en lointaine, etc. 

Transformons l’image pour changer ses références.

sensations modifier un souvenir

Se concentrer sur les sons

Tout comme l’autre souvenir, vu plus haut, notons tous les détails des sons qui se dégagent de ce souvenir désagréable. Y a t-il des oiseaux ? Des personnes qui parlent ? De la musique ?

Ainsi notons tous les détails sur une feuille. 

Ensuite, tout comme l’image, changeons les sons du souvenir en d’autres sons, bien différents. 

Par exemple, changeons les sons des personnes en les remplaçant par des voix ridicules de personnages de bandes dessinées comme Mickey-Mouse ou Scouby-doo.

De plus, les sons des oiseaux peuvent aussi être arrangés en sons de dindons, en sons de chats qui miaulent, etc. 

Cela va nous permettre d’avoir une scène de comédie dans le but de nous divertir et d’exprimer le désagréable en comique.

Se concentrer sur les sensations

Maintenant tournons-nous vers les sensations : la pesanteur, la chaleur, le froid, etc. tout ce que nous ressentons en pensant à ce souvenir désagréable

Prenons-les en note sur la feuille. 

Tout comme le reste, transformons cette sensation en une autre : rendons la plus douce, plus chaude, moins vibrante, etc. Changeons les perceptions des sensations

Etre observateur

Et voilà, maintenant, le souvenir a perdu ses repères. Les images, les sons et les sensations sont maintenant transformés. 

Nous sommes les observateurs d’un souvenir qui s’est modifié. De désagréable, il est devenu cocasse, doux ou distant, ou encore tout ça à la fois. 

Nous sommes sortis du cadre dudit souvenir. Nous avons pris une grande distance avec ses caractéristiques d’origine.

Nous l’avons ainsi métamorphosé et nous sommes devenus les observateurs distants de ce souvenir. 

Et maintenant ...

Il est maintenant important de détruire la feuille de notes, ainsi que de changer totalement d’activité pour se divertir. Ne tentez pas de rattraper le souvenir, laissez le aller

Vous verrez que vous y attribuerez beaucoup moins d’importance. 

Vous serez surpris de ne plus garder le gout amer des événements désagréables. Qui plus est, vous l’oublierez probablement assez vite. 

L'observateur à distance

Cet exercice de modification est très intéressant pour ceux qui veulent balayer les souvenirs désagréables de leur mémoire.

Effacer un mauvais souvenir est difficile, mais vous pourrez ainsi le modifier à votre guise en changeant les scènes visuelles, auditives et émotionnelles et ainsi prendre une distance émotionnelle

Cette méthode est vraiment efficace

Soyez certain que dans quelques semaines, vous ne ressentirez plus le côté désagréable du souvenir que vous avez modelé, mais juste un vague souvenir et peu à peu il se dissipera. 

Écrivez nous en commentaires vos témoignages !

Soyez à l’affut sur YT, des vidéos sur la gestion de conflits. Abonnez-vous sur nos plateformes FB et YT

Amicalement, 

Sophie

8 réponses

  1. Merci Sophie pour cet article qui peut nous aider a etre plus positif. Je suis d’accord avec toi aussi sur le fait qu’il faut faire appel a un professionel pour les traumatismes. Je travaille avec la coherence cardiaque pour les traumatismes et quelques fois je n’utilise meme pas cette technique parce que le traumatisme est trop profond et encre dans la memoire.
    A bientot.

  2. C’est très marrant d’imaginer les exemples de sons ridicules choisis !
    Je relativise tellement, qu’à l’instant je n’ai pas trouvé d’exemple à appliquer en faisant l’exercice, mais je l’avais déjà fait dans une formation PNL, et c’était impressionnant comment on peut changer la perception de quelque chose de désagréable en quelque chose qui n’a plus d’impact sur soi, ou nettement moins.

  3. Merci pour cet article! Cette action thérapeutique que tu proposes semble tout à fait prometteuse. C’est comme si on effaçait facilement les souvenirs noirs en les remplaçant par de meilleurs, et cela uniquement avec le pouvoir de la pensée. Merci encore!

  4. C’est un excellent sujet que tu abordes. Effectivement changer sa vision, les sensations d’un mauvais souvenir peut avoir beaucoup d’impact sur sa vie et ses choix. J’ai eu l’occasion de travailler avec une thérapeute là dessus. En changeant mon point de vue sur certains de mes souvenirs douloureux, cela a littéralement changé ma vision sur ce que je suis et comment j’aborde mon futur. C’est très thérapeutique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

homme-vélo
SAINES HABITUDES DE VIE

Recevez deux guides : 

« 3 étapes pour apaiser les conflits de séparation – divorce »

et

« 3 étapes pour réussir un défi ! »

Je vous invite à partagez !

SAINES HABITUDES DE VIE !

Bienvenue !

Recevez mes deux guides : 

« 3 étapes pour apaiser les conflits de séparation – divorce »

et

« 3 étapes pour réussir un défi ! »