homme-vélo

SAINES HABITUDES DE VIE

Recevez votre guide !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour réussir un défi ! »

Allergies alimentaires, comment elles m’ont aidé à mieux manger

Quand ma fille a fait sa première crise d’allergie alimentaire, j’ai soudainement pris conscience de l’importance de lire la liste des ingrédients. C’était une question de survie. 

J’ai cherché à nous sortir de cette inquiétude perpétuelle. Laissez-moi vous décrire comment j’ai finalement trouvé le positif aux allergies alimentaires

Il existe 11 grandes familles d’allergènes alimentaires : Œuf, Lait, Moutarde, Arachide, Mollusques et crustacés, Poissons, Graines de sésame, Soja, Sulfites, Noix, Blé et triticale. 

Heureusement pour les personnes allergiques, dans de nombreux pays, l’identification des ingrédients, en incluant les traces, est obligatoire.

Nos lecteurs ont aussi apprécié cet article : Pressions sociales

Lire la liste des ingrédients :

Lisez-vous toutes les listes d’ingrédients ?

C’est très rare. Nous ne lisons pas assez les listes des ingrédients en arrière des aliments transformés parce que nous sommes souvent attirés par un produit qui nous donne envie, qui nous fait saliver, qui va nous donner un certain réconfort.

Mais finalement ces aliments ont une liste souvent infinie d’ingrédients, de traces d’allergènes, de colorants, etc….

Même si nous recherchons la présence d’allergènes, nous pouvons y trouver bien d’autres informations intéressantes. Voici lesquelles : 

Quantité de sucre

Nous devons nous ouvrir les yeux sur la quantité de sucre qui est dans chaque aliment.

Est-ce que le sucre est en haut de la liste ou en bas ? Si c’est en haut, c’est qu’il est majoritaire. Cela permet d’évaluer l’importance du sucre dans ce que nous mangeons.

Nos lecteurs ont aussi apprécié cet article : 5 clés pour limiter le sucre

défi 30 jours sans sucre

Les colorants

Personnellement, je fais une chasse aux colorants. Évidemment, je n’encourage absolument pas les bonbons chez nous, d’abord parce que c’est sucré, mais surtout parce qu’ils contiennent beaucoup de colorants.

Les colorants ne sont pas inertes dans notre corps. Ils participent à des échanges chimiques et biologiques dans nos organes. 

Une référence bien intéressante : Effets des colorants sur notre santé

colorants

Du jour au lendemain, allergies alimentaires !

Alors si je reviens sur l’allergie de ma fille, du jour au lendemain, il a fallu que je scrute les listes des ingrédients de tout ce que j’achetais à l’épicerie. Les traces de fruits à coques sont très fréquentes et je me suis rendu compte très rapidement de la difficulté.

Beaucoup de fabricants ne sont pas au courant des traces éventuelles de fruits à coque dans les ingrédients qu’ils achètent pour faire leurs recettes. Et là, c’est dramatique !

Qu’est-ce que l’allergie aux fruits à coque ? J’avoue qu’en France, c’est très peu connu. En revanche au Canada, c’est très bien identifié et caractérisé.

Je vous mets en lien un article de l’Agence canadienne des allergies. 

C’est une allergie qui a été longtemps occultée par celle des arachides. Arachides et noix ne sont pas de la même famille. Les gens allergiques aux noix ne sont pas forcément allergiques aux arachides et inversement.

Les allergies aux fruits à coque, aux noix sont très importantes parce que les fruits à coques sont très utilisés dans les desserts, dans les pâtisseries.

Alors bonne chance pour trouver une pâtisserie qui n’utilise aucun fruit à coque !

noix

Revenir à la base

Quand je me suis aperçu que c’était très difficile de maîtriser la qualité des aliments que j’achetais, j’ai décidé de revenir à la base de l’alimentation, c’est à dire acheter les fruits, les légumes, les plus locaux possibles, me procurer la farine directement d’une meunerie.

Je vise toujours à acheter les aliments de première transformation, tout en m’assurant qu’ils n’ont pas été mis en contact avec des allergènes. Ainsi, nous avons trouvé un réseau de producteurs de confiance.

Aussi j’évite tout approvisionnement dans les boutiques en vrac. Les allergènes se retrouvent souvent d’un plat à l’autre. 

Les 5 avantages des allergies aux noix

Je vais vous énumérer les 5 avantages à être allergiques aux fruits à coque, l’allergie que je connais le mieux !

  1. Nous mangeons moins de desserts
  2. Nous cuisinons plus
  3. Nous lisons les listes d’ingrédients
  4. Nous acceptons les différences
  5. Nous sommes des exemples

1- Nous mangeons moins de desserts

Vu que les fruits à coques sont majoritairement dans des desserts, eh bien, nous en mangeons moins et nous ne sommes pas tentés par les desserts industriels et les pâtisseries.

Tout ça est bien alléchant, mais nous devons nous fermer les yeux sur les pâtisseries, puisque nous savons qu’il y a de très fortes chances qu’elles aient été en contact avec des fruits à coque.

sucrerie grignotage

2- Nous cuisinons plus

C’est ainsi que nous cuisinons le plus naturellement possible avec les ingrédients de base, pour faire nous-mêmes nos propres biscuits, nos gâteaux maison, nos pains faits avec amour. Nous choisissons avec soin nos aliments. 

C’est comme cela que nous réussissons à nous détacher de la crainte d’être en contact avec des traces d’allergènes. Nous réapprenons à manger en toute sérénité.

Alors nous pouvons déguster de bons desserts faits par maison, en contrôlant les ingrédients et l’absence d’allergènes. De ce fait, nous savons exactement ce que nous avons mis dedans.

3- Nous lisons les listes d'ingrédients

Nous cherchons toujours à nous nourrir avec les meilleurs aliments. Nous avons donc appris à lire les listes d’ingrédients.

Nous sommes ainsi plus enclins à comprendre comment sont fabriqués les aliments industriels. De plus, nous sommes conscients de la qualité de chaque aliment. 

4- Nous acceptons les différences

Nous apprenons à accepter les différences : un enfant allergique apprend très vite qu’il est différent des autres. 

Par exemple, il ne pourra pas manger de gâteau d’anniversaire à la fête d’un ami. C’est terrible pour un enfant : au lieu de manger comme les autres le gâteau au chocolat couronné de bougies, il aura juste des petits biscuits secs sans trace d’allergènes.

C’est comme ça que nous apprenons à accepter nos différences.

5- Nous sommes des exemples

Nous sommes un exemple aux yeux de nos enfants, de votre entourage : apprendre aux enfants de bien manger, mais surtout de bien vérifier les ingrédients. Les autres enfants, la famille, nos proches apprennent très vite notre handicape et sont la plupart du temps solidaires avec nous. 

Ce qui rentre dans notre système digestif et qui va participer à l’élaboration de l’énergie de notre corps, à l’accroissement de nos muscles, de nos os, les aliments qui vont participer à l’élaboration de notre système cardio-vasculaire et notre activité cérébrale.

C’est ultra important d’être conscient de ce que nous absorbons.

poissons

BIENVENUE

sur mon blog 

Saines Habitudes de Vie

qui livre des articles sur des habitudes à adopter pour avoir une vie meilleure. 

Contactez moi pour des suggestions d’articles. 

J’ai très hâte de vous lire !

photo drôle de Sophie Enne

Je suis Sophie, blogueuse sur les thématiques de : 

Monoparentalité Heureuse

et 

Saines Habitudes de Vie

Les sujets :

Pour recevoir mon guide : 

« 3 étapes pour réussir un défi ! »

Les allergies alimentaires...

Finalement est ce que je suis chanceuse ou pas d’être allergique?

Oui, voyons le bon côté des choses, je suis chanceuse ! C’est un peu particulier de le dire comme ça, mais c’est une chance de pouvoir remettre en question la composition des aliments, de vérifier la qualité et d’être informé sur les ingrédients que nous ingérons.

Je me trouve donc chanceuse et privilégiée d’avoir compris assez vite que c’était important de savoir ce que nous mangeons pour notre sécurité avant tout.

Et vous, avez-vous des allergies alimentaires ? Si oui, parlez-nous en. Je suis très intéressée à lire vos témoignages et comment vous vous en sortez.

Merci d’avoir lu cet article et de le partager en grand nombre.

 

Je suis Sophie, blogueuse sur les thèmes de Monoparentalité et de Saines Habitudes de vie.

Amicalement vôtre, 

Sophie

homme-vélo

SAINES HABITUDES DE VIE

Recevez votre guide !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour réussir un défi ! »

10 réponses

  1. Voilà un article plein de bon sens !
    Lire les listes d’ingrédients, bannir sucre, colorant, … revenir au fait maison ! C’est ce que nous devrions tous faire.
    Et il se peut que lorsqu’une bonne hygiène alimentaire est mise en place, certaines allergies disparaissent. C’est le cas des enfants qui souffrent d’asthme et qui suppriment les produits laitiers !

  2. Manger « fait maison » et lire la liste des ingrédients. Manger simplement avec de bons produits locaux et bios 🙂
    Merci pour ton article.
    ET vive la différence !

  3. Je suis entièrement d’accord avec votre article.
    De nos jours, il est primordial de bien lire et comprendre les listes d’ingrédients.
    L’alimentation devrait être au centre de toutes les conversations.
    Merci pour cet article.

  4. Oui, c’est primordial, d’être conscients de ce que nous absorbons ! Et aussi par la peau… les gens ne comprennent pas, quand j’explique être allergique à certaines huiles essentielles. Comme si « naturel » signifiait « anodin ». Merci d’expliciter nos différences !

  5. Entièrement d’accord, c’est essentiel de consommer des produits les moins transformés possible, de bien lire les listes d’ingrédients (et quand elles sont difficiles à décrypter, ce n’est pas bon signe !) et de cuisiner maison ! Merci pour tous ces rappels, ces conseils et des précisions ! Super article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

homme-vélo

SAINES HABITUDES DE VIE

Recevez votre guide !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour réussir un défi ! »

Je vous invite à partagez !

SAINES HABITUDES DE VIE !

Bienvenue sur mon Blog !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour réussir un défi ! »